La vie moderne, excellente et dangereuse

A propos de la Vie Moderne

 

On aurait pu croire original et nouveau le paradoxe du nouveau siècle, visuel et numérique. Eh bien, même pas complètement : une lecture attentive des penseurs du début de siècle dernier, industiel et littéraire, ne peut que venir souligner un peu plus la continuité d’une courbe il y a longtemps commencée et jamais aboutie.

Paul Valéry, donc :
La vie moderne tend à nous épargner l’effort intellectuel comme elle fait de l’effort physique. Elle remplace, par exemple, l’imagination par les images, les raisonnements par les symboles et les écritures, ou par des mécaniques ; et souvent par rien.

Elle nous offre toutes les facilités, et tous les moyens courts d’arriver au but sans avoir à faire le chemin.

Et ceci est excellent : mais ceci est assez dangereux.”